L’Emboutissage métal en Chine

1 définition du procédé à chaud et à froid

L’emboutissage métal consiste à créer une pièce en métal non développable à partir d’une feuille de tôle plane et mince.  La forme créée est généralement complexe, c’est pour cela que cette technique est très souvent utilisée pour les pièces automobiles et d’électroménager.  Ce procédé de travail du métal est basé sur le principe de déformation plastique qui consiste en un allongement ou un retreint d’une partie de la tôle pour obtenir la forme recherchée. Pour déformer la pièce, la température que doit atteindre le matériau correspond environ au tiers de sa température de fusion.
On appel presse à emboutir l’appareil qui va permettre déformer la plaque de métal. A savoir qu’en Chine, pour permettre une réduction des coûts, une pièce va nécessiter plusieurs opérations. On  appel cela un outillage « monoposte ».  Plusieurs machines vont se succéder pour créer la pièce souhaitée.
On distingue deux types d’emboutissage : l’emboutissage à chaud et l’emboutissage à froid.
- l’emboutissage à froid : C’est la technique la plus utilisé du fait de son coût moindre. Elle consiste à travailler la pièce à températures ambiante afin d’obtenir les meilleures précisions dimensionnelle
- l’emboutissage à chaud : Cette technique est utilisée lorsque l’emboutissage à froid  ne peut se faire ; selon le type de matériau (s’il ne peut pas se conformer à froid), selon l’épaisseur du matériau ou bien lorsque la production est en petite série (afin de limiter les frais d’outillage important). Cette technique s’effectue avec des presses hydrauliques. Enfin la cadence est beaucoup moins importante que celle de l’emboutissage à froid.

 2 les étapes + les défauts

1ère  étape : le poinçon et le serre-flan sont relevés. La plaque de tôle est posée sur la matrice après avoir été graissée.

2ème étape : le serre-flan est baissé et viens faire pression sur la tôle afin de la maintenir en place.

3ème étape : Le poinçon descend et viens faire pression sur la tôle afin de la déformer de façon plastique pour qu’elle prenne la forme de la matrice.

4ème étape : Le poinçon et le serre-flan se relève, la tôle garde alors la forme de la matrice.

5ème étape : on vient enlever les parties inutiles de la pièce (celles qui se trouvai sous le serre-flan) à étape de « détourage ».